Critique DVD : La Boite à Musique (zone 1)

Le 6 juin 2000, La Boite à Musique sortait pour la première fois en vidéo aux États-Unis, autant en VHS qu’en DVD (le film n’était disponible nul part avant cette date). Je vais donc critiquer cette édition.

Mon avis sur le film « La Boite à Musique« 

La Boite à Musique est une compilation de 10 courts-métrages et est sorti en 1946. Cependant, n’ayant pas vu The Martins in the Coys (car absent du DVD zone 1 qui est critiqué ici), je vais critiquer les segments suivants.

Blue Bayou est un segment musical. La musique a été créée à l’origine pour la suite de Fantasia qui n’a jamais vu le jour (je ne parle pas de Fantasia 2000). Une magnifique séquence, avec des paysages somptueux, une chanson très bien chantée en VO (version originale) et surtout, il reste un beau bijou.

All The Cats Join In : très divertissant et entraînant. On entraîne cette séquence dans une belle danse, rehaussé par la musique de Benny Goodman qui fait merveille et colle avec l’esprit de ce court-métrage. Une vraie réussite.

Without You est une séquence magnifique, entrainante dans un décor sur lequel on découvre des paysages magnifiques. Très bien chantée par un homme d’opéra et surtout très attendrissante, c’est une chanson qu’on peut mettre comme veilleuse.

Casey at the bat est malheureusement la séquence la plus ennuyante, et surtout, sans intérêt. Non seulement musicale, mais aussi au niveau des personnages, qui restent froid, surtout en comparaison des autres courts-métrages du film.

Two Silhouette est une séquence sur laquelle on voit les deux chanteurs faire une chorégraphie. Malgré le fait qu’elle a assez mal vieilli, et reste trop ancré dans son époque, la chanson reste très bien interprétée, rehaussant ainsi la qualité douteuse de cette séquence.

Pierre et le Loup reste une magnifique séquence, dans l’esprit du début du film. Sans être ma préférée (ma favorite est la suivante), elle reste très bien racontée et surtout extrêmement bien faite, autant musicalement que l’histoire. Les personnages sont très forts et surtout, on une belle compassion pour Pierre et le méchant loup.

After You’re Gone est sans conteste ma séquence préférée de ce film. Il s’agit d’une scène comportant les instruments de musiques qui bougent dans diverses décors, rehaussés par la musique entrainante de Benny Goodman. On retrouvera ce même genre de segment dans le film Le Temps d’une mélodie (Mélodie Cocktail en France) pour Bumble Boogie.

Johnny Fedora and Alice Bluebonnet est également un coup de cœur. L’histoire d’amour entre les deux chapeaux est magnifiquement bien racontée. C’est surtout la musique qui est attendrissante. C’est très beau. La chanson est magnifiquement bien interprétée, autant en VO (version originale) pour la prestation des Andrews Sisters que celle d’Édith Piaf en VF (version française).

The Whale Who Wanted to Sing At The Met est le court-métrage qui conclut le film. Racontant l’histoire d’une baleine qui rêve de chanter dans le monde entier, mais dont l’histoire se termine mal et tragiquement (qui est totalement inattendue), elle reste très bien interprétée et surtout très bien chantée. Une belle réussite.

Vous l’aurez compris, parmi les packages des années 40, ce film restera parmi mes préférés, non seulement pour sa diversité, mais aussi pour les séquences très bien faites (je ne m’ennuie pas devant ce film).

Qualité d’image du DVD

Parlons de cette édition maintenant ! Elle propose un transfert très mauvais. Non seulement, c’est très sale et hyper granuleux, mais on note un filtre très jaunâtre et surtout plusieurs éraflures tout au long du film. Il faudra peut-être attendre la prochaine édition Blu-Ray pour avoir un transfert digne de ce nom.0

Censures du film

Lors de la sortie du film au cinéma, à l’origine, le film fut composé de 10 courts-métrages. Le film ouvrait avec le premier segment : The Martins and The Coys. Jugé trop violent pour le public américain (car on voit beaucoup de fusils lors de ce visionnement), lors de la sortie en vidéo aux US du film (autant en VHS qu’en DVD), le court-métrage a purement et simplement été supprimé, raccourcissant le film à 67 minutes au lieu du 75 minutes d’origine.

Du fait de son absence, la scène d’ouverture a été modifiée pour éliminer les noms des comédiens (et chanteurs) ayant participé à ce segment, de même que  »A Musical Fantasy in Ten Parts » qui a été raccourcie en  »A Musical Fantasy » (Le  »Ten Part » a été éliminé). Le DVD zone 2 (UK) a heureusement été épargné et conserve le court-métrage dans le film et le scène d’ouverture telle qu’était le film en 1946.

L’autre segment aussi mal mené que ce premier court-métrage est le troisième segment : All the Cats Join in. À l’origine, lorsqu’une des héroïnes sortait de la douche, elle apparaissait toute nue, les seins à l’air pendant seulement une demi-seconde. Sur toutes les éditions mondiales, autant en zone 1 qu’en zone 2, les seins ont été gommés numériquement. Seul le laserdisc japonais propose encore cette scène censurée partout ailleurs.

Menus et langues

Le menu est fixe et présente la jaquette de la VHS et du DVD.

Le film est proposé en Anglais et en Espagnol mono. À noter l’absence de VF sur ce DVD, malgré le fait qu’elle existe, comme le démontre l’arrière du DVD posté sur cette critique.

Bonus DVD « La Boite à Musique« 

Cette édition DVD est sortie dans la collection Gold. Comme toutes les autres, elle est proposé avec peu de bonus. Seul trois courts-métrages sont présenté en bonus sur cette édition :

  • La fanfare (mettant en vedette Mickey).
  • Jazz Band contre Symphony Land.
  • Farmyard Symphony.

Conclusion

Pour ce film, l’édition de 2000 marque la première sortie en vidéo. Cette édition manque son coup et reste très décevante. Outre son transfert très mauvais et l’absence de VF pour cette édition, la censure excessive de ce DVD reste un achat non indispensable. En attendant la sortie Blu-Ray ou une sortie française, un conseil : le DVD zone 2 UK reste la meilleure option pour profiter du film complet (je dis complet et non en version non censurée, car le segment All the Cats Join In est toujours censuré).

Articles associés

A propos de WCD199317

Je suis le modérateur de Disney Magie. Je suis passionné de films d'animations, de musique, de doublages, de littératures et des sorties vidéos.
Bookmarquez le permalien.

One Comment

  1. C’est vrai qu’au regard des films qu’on fait aujourd’hui, la censure parait abusée.
    Je comprend qu’on ne souhaite pas montrer la nudité ou les armes de guerre dans un film d’animation principalement destiné aux enfants, mais soyons honnêtes, la télé montre ça tous les jours via les infos et les pubs :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>