Critique : Édition Blu-Ray de La Reine des Neiges

Le 18 mars 2014, le film La Reine des Neiges sortait en Blu-Ray aux États-Unis, 3 mois après sa sortie au cinéma. Je vais donc critiquer cette édition.

Avis

La Reine des Neiges est inspiré du conte d’Hans Christian Anderson. C’est le deuxième conte de cet auteur à avoir été adapté par Disney, après La Petite Sirène. Ce film fait parti du nouvel âge d’or du studio (commencé par La Princesse et la Grenouille) et est devenu le Disney le plus lucratif de tous les temps, dépassant le record qu’avait atteint Le Roi Lion 20 ans plus tôt. Ce film, assez éloigné du conte, est malgré tout un chef-d’œuvre du cinéma. Je ne vous cacherai pas que ce film a été une vraie claque, et il entre dans mon « Top 3 avec Les Aventures de Winnie l’ourson et Le Roi Lion. Il se permet même le luxe de détrôner Cendrillon de mon top des films de Princesse, qui est également dans mes préférences Disney (le seul film de princesse que je n’aime pas, c’est Aladdin). L’histoire est très bien écrite et très bien faite, il y a non seulement beaucoup d’émotions, mais aussi plein de tendresse et d’humour durant le film, et les personnages sont haut en couleur.Anna est l’héroïne du film et sans doute un coup de cœur. Elle est devenue ma princesse préférée. Non seulement maladroite et gentille, elle est indépendante, optimiste, forte et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle ferait tout pour sa sœur, que ce soit pour l’aider ou pour l’encourager. Je pleure quand elle perd ses parents ou quand elle est changé en glace. Elsa est une princesse complexe, qui fait du mal, mais indirectement à cause de sa peur de blesser les gens. Elle est préoccupé par le fait de ne pas faire de mal aux autres. Olaf est un personnage très touchant, mais il a une bonne philosophie et c’est lui qui est le lien d’amour des deux sœurs et est essentielle à l’histoire. Kristoff est un héros qui est un être bourru et quelques fois brusque, mais qui a le cœur à la bonne place et se soucie des autres, il ferait tout pour Anna. Le duc de Wesleton est un personnage comique et offre une scène très drôle avec Anna, avec sa façon de danser.Les autres personnages sont aussi au rendez-vous durant le film, mais regrettons tout de même l’absence d’un méchant digne de ce nom.

Les décors sont vraiment de toute beauté et d’excellente facture. Que ce soit la scène d’ouverture, le palais d’Elsa, ou encore la montagne, c’est vraiment spectaculaire et on sent tout le travail effectué sur le film. La B.O, composée par le couple Lopez, est vriament sublime et s’accorde tellement bien au film qu’on est plongé dans le film. Toutes les chansons sont mémorables dans ce film, que ce soit Libérée, délivréeCe renouveau ou encore Je Voudrais un bonhomme de neige. Elles restent en tête à la première écoute et continueront de marquer les gens. Les thèmes instrumentaux sont vraiment exceptionnels, dont le thème Vuelie ou encore Heimr Àrnadalr qui sont exceptionnels, d’ailleurs, Vuelie me donne la chaire de poule tellement on reste scotché dans notre fauteuil.

C’est un film récent et un immense coup de cœur. Un film que je ne me lasserai jamais de regarder et qui a sa place dans mon Top 3.

Image

Parlons de cette édition. Elle propose un excellent transfert, parfait en tout point. Aucun défaut de compression, l’image est très claire, très détaillée, permettant de voir tous les détails invisibles en DVD, dont les petits détails du palais de glace d’Elsa. Déjà qu’au cinéma, l’image était spectaculaire, l’image du Blu-Ray brille autant qu’au cinéma.

Menus et langues

Le menu est animé, il présente l’image d’ouverture du film, avec des flocons dévoilant chacun des personnages du film. En plus, le menu est interactif et il se souvient de où vous vous êtes rendu dans le film si vous fermez votre 0lecteur Blu-Ray.

Le film est proposé en anglais DTS-HD 7.1, en français et espagnol Dolby Digital 5.1.

Bonus

Cette édition marque un bon début en blu-ray pour ce film. Bien que ce film est une réussite, cette édition marque une déception du côté des bonus.

Le premier bonus est Les coulisses de La Reine des Neiges. En fait, le titre est trompeur et ce n’est pas du tout un making-of, car il s’agit simplement d’un numéro musical qui ne cesse de dire Comment on fait un film ? ! Ceux qui veulent voir un making-of seront déçus, car il n’apporte absolument aucune information sur le film.

On passe ensuite maintenant au court-métrage Mickey à Cheval, présenté avant le film au cinéma. Ce court-métrage est vraiment une merveille, l’agencement de l’animation traditionelle et de la CGI est très bien faite. Un bel hommage à l’ancien temps de Walt Disney.

S’en suit ensuite avec D-congélation, un documentaire qui parle des origines du travail sur ce film, avec Alice Davis (la femme de Marc Davis), qui parle des concepts-arts fait à l’époque de Walt Disney, et qui ont été utilisés finalement pour le film.

On termine avec 4 clips de Let it go en 4 langues différentes, deux scènes coupées et une bande-annonce du film.

Le Blu-Ray est vendu avec un DVD et une copie digitale.

Conclusion

La Reine des Neiges marque un bon début en Blu-Ray. Il est proposé avec un transfert hallucinant, qui brille autant qu’au cinéma. Cependant, les bonus sont assez décevants, mais l’image justifie largement son achat. Un film à découvrir absolument. Recommandé !

A propos de WCD199317

Je suis le modérateur de Disney Magie. Je suis passionné de films d'animations, de musique, de doublages, de littératures et des sorties vidéos.
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>