Critique : édition Blu-Ray US de La Planète au Trésor

Le 3 juillet 2012 marquait la sortie de deux films d’animation Disney en Blu-Ray aux États-Unis : La Planéte au Trésor et La Ferme de la Prairie (La Ferme se Rebelle en France)

Mon avis

La Planète au Trésor est inspiré du roman de science fiction de Robert Louis Stevenson, « L’ile au trésor ». C’est la deuxième fois que Disney adapte ce film, ayant déjà réalisé une version « Live Action » en 1950 (une première pour Disney). Disney a voulu refaire une adaptation du roman, mais avec un planète cette fois, contrairement à la version « live ».

John Musker et Ron Clements sont chargés de la réalisation et ils ont réussis à faire de ce film un grand film, au même niveau que Tarzan ou La Belle et la Bête. Il y a tellement d’émotions durant toute l’histoire…

L’histoire, non seulement dramatique, aborde des thèmes plus matures et adultes, mais elle est très bien ficelée et on ne s’ennuie pas durant le film. Les personnages sont tous dynamiques et plein de vie. Jim est le garçon torturé qui se cherche en lui et veut trouver sa voie, il est perdu dans ses pensées, mais il est très courageux, cela n’est pas sans rappeler Quasimodo ou La Bête. John Sliver est un personnage complexe, le seul pirate qui se range autant dans les méchants que dans les gentils, et il est vraiment très touchant, c’est un personnage passionnant. Doopler est un personnage qui attire les scènes comiques, il est aussi touchant et veut du bien à Jim. Sa mère Sarah est une mère qu’on aimerait avoir pour notre enfant. Les autres personnages ont tous quelque chose qui me fascine, cependant, j’ai un peu de mal avec Le Capitaine Amélia, qui a tendance à m’agacer avec son caractère.

61mF0jR4ESL__SY300_

Les décors sont vraiment très bien faits et restent plutôt de bonne facture. Ce n’est pas le plus beau, mais il reste très agréable à l’oeil et offre des moments, dont la scène « Je suis là » qui est intéressante. La B.O est signé par James Newton Howard et offre des thèmes mémorables et surtout impressionnants, comme la scène d’ouverture qui reste en tête après la première écoute. La seule chanson du film suffit pour montrer l’émotion entre Jim et John Silver.

Au départ très retissant (parce que Taram m’avait plutôt déçu), j’ai au final adoré et il a sa place dans mes Disney préférés et je ne me lasserais jamais de le regarder, rien que pour la maturité du film.

Image

Parlons de cette édition. Cette édition propose un transfert d’excellente facture. L’image est claire, propre, les couleurs sont superbement bien rendues en Blu-Ray et permet de voir les traits numériques des dessins des animateurs, notamment l’animation de Glen Keane sur John Silver. Même si le rendu du film était déjà parfait en DVD, le Blu-Ray l’était encore plus et on en reste bouche bée à chaque fois qu’on regarde le Blu-Ray. Une édition satisfaisante sur ce niveau.

Menus et langues

Le menu est animé et présente des scènes du film, via l’oeil de cyborg de John Silver. Malheureusement, le menu n’est pas interactif.

Le film est proposé en anglais DTS-HD 5.1, en français (Québécois), espagnol et portugais Dolby Digital 5.1.

Bonus

L’édition précédente de ce film marquait la rupture des éditions collectors, car c’est le premier DVD d’une nouvelle sortie à ne pas avoir d’édition collector (car oui, Lilo & Stitch a eu droit à un DVD Collector en 2009). Cependant, cette édition garde les bonus de l’édition précédente, sans aucun ajout inédit ici.

Ce Blu-Ray comprend en bonus:

  • la visite 3-D Virtuelle RLS Legacy en deux choix: Technique ou nautique,
  • 6 documentaires DisneyPedia : Tout sur la vie de pirate,
  • le making-of : La magie de l’animation Disney (Animé par Roy Disney),
  • 3 scènes coupées,
  • la bande-annonce de L’ile au Trésor,
  • le vidéoclip : I’m still here par John Rzeznik,
  • les documentaires L’école Brandywine et Les règles du 70/30,
  • 4 documentaires sur les personnages (deux sur John Silver, deux sur B.E.N.),
  • Une évolution de l’animation de John Silver,
  • une animation de la cabine d’Amélia,
  • une comparaison entre le Storyboard et le film final,
  • 4 documentaires sur la mise en place dimensionnelle (Animation des effets, Caméra de position, démonstrations d’arrière plans, La planète au trésor retrouvé, Éclairage),
  • une bande-accroche (teaser),
  • une bande-annonce cinéma,
  • le commentaire audio de John Musker, Ron Clements et Roy Conli.

Étrangement, le commentaire audio se trouve uniquement dans la configuration des langues et non dans les bonus.

Le DVD proposé avec le Blu-Ray est le même que l’édition précédente, avec comme seul changement les bandes-annonces.

Conclusion

La Planète au Trésor marque vraiment un début remarquable en Blu-Ray en 2012. Il est proposé avec une qualité d’image parfaite et exceptionnelle, ainsi que la présence des anciens bonus de 2002 qui en font un achat indispensable. Recommandé !

A propos de WCD199317

Je suis le modérateur de Disney Magie. Je suis passionné de films d'animations, de musique, de doublages, de littératures et des sorties vidéos.
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>