Critique : édition Blu-Ray US de « Oliver et Compagnie »

Le 6 aout 2013 marquait la sortie de Merlin l’Enchanteur, Robin des Bois et Oliver et Compagnie en Blu-Ray aux États-Unis. Ce dont je vais vous parler aujourd’hui est l’édition Blu-Ray d’Oliver et Compagnie.

Avis

Oliver et Compagnie est inspiré de l’œuvre de Charles Dicken. Bien qu’ayant été réalisé en 1988, ce n’est malheureusement pas un des plus grands et des plus aboutis de Disney. On sent fortement le très faible budget du film. Malgré ça, l’histoire est bien ficelée et les personnages, surtout principaux, nous font passer un bon moment.

Oliver est le chaton adorable qui rêve d’avoir une famille, Larsouille (Roublard en France) est le héros charmeur, mais il est aussi courageux et il aime beaucoup Oliver au fond. Il sait prendre ses responsabilités. J’ai aussi eu un coup de cœur pour Rita, la sage de la bande de Fagin. Je suis cependant moins impressionné par les autres chiens de la bande. On peut regretter l’absence d’un méchant charismatique ou encore des humains sans saveur, en dehors de Jenny que j’aime beaucoup (adorable et touchante). Le film est à voir absolument en anglais, Billy Joël (Larsouille) et Bette Midler (Georgette) sont exceptionnels dans leurs rôles et nous plongent dans le film avec talent.

Critique: Édition blu-ray d'Oliver et compagnieEn revanche, les décors sont très vides et pauvres. Certains scènes comme celle avec Jenny qui se promène en compagnie d’Oliver est magnifique, mais d’autres, comme la scène d’ouverture, sont cheap et plutôt digne d’une simple suite vidéo. La B.O (musique) n’est pas non plus exceptionnelle, mais elle se laisse écouter. La seule chanson qui sort du lot est « À quoi bon se tracasser ?« , surtout avec la voix de Billy Joël qui est magnifique et bien interprétée.

Ça a bien beau ne pas être un de mes préférés, je garde un côté nostalgie en regardant ce film. Je le reverrai avec plaisir.

Image

Cette édition propose un transfert remarquable. L’image est claire, entièrement nettoyée et débarrassée de toutes poussières ou éraflures. Le transfert permet de ressortir les défauts généraux du film, dont notamment la scène d’ouverture, où l’on se rend compte que les paysages sont digne d’une suite vidéo. Il y a néanmoins quelques plans flous, comme lors des passages de fuites avec Fagin, mais ça n’empêche pas d’avoir une image de toute beauté.

Menus et langues

Le menu est fixe et ne propose qu’une image de Fagin avec sa bande dans la rue. On notera que le menu n’est pas interactif.

Le film est proposé en anglais DTS-HD 5.1 et en Dolby Surround, en français (Québécois), espagnol et russe Dolby Digital 5.1

Bonus

Ce film est proposé avec un quantité raisonnable de bonus, tous tirés des anciennes éditions.

Le Blu-Ray comprend le making-of d’époque du film, le documentaire Animaux animés de Disney, deux courts-métrages de Mickey : Lend a Paw et Puss café, un « Chantons Ensemble », des bandes-annonces cinéma et une publicité TV d’époque.

Le Blu-Ray vient avec un DVD du film.

Conclusion

Oliver et Compagnie marque un bon début en Blu-Ray en 2013. Il est proposé avec un transfert exceptionnel et la présence de presque tous les anciens bonus. Cette édition est pour tout fan qui se respecte. Recommandé !

A propos de WCD199317

Je suis le modérateur de Disney Magie. Je suis passionné de films d'animations, de musique, de doublages, de littératures et des sorties vidéos.
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>