Critique: Édition Diamant de Cendrillon

Le 2 octobre 2012, le film Cendrillon sortait pour la toute première fois en Blu-Ray aux États-Unis, dans une édition Diamant. Je vais donc critiquer cette édition.

Avis

Cendrillon est inspiré des contes de Charles Perreault, en prenant des éléments du conte des frères Grimm. Ce film fait partie intégrante des films qui ont bercé mon enfance, il a toujours été mon film de « Princesse » préféré (jusqu’à l’arrivée de La Reine des Neiges). C’est aussi mon conte de fée préféré.

Respectant l’atmosphère de l’œuvre originale, les réalisateurs ont pris les éléments du conte et ont réussis à faire de ce film un chef-d’œuvre d’animation. C’est le film qui est venu au secours des studios après une période difficile des années 40.

Cendrillon offre une histoire simple, très bien ficelée, avec énormément d’humour, d’émotions et de magie tout au long du film, et avec des personnages haut en couleur. Cendrillon est non seulement dans mon top 3 de mes héroïnes préférées. Cette princesse a toutes les qualités d’une Princesse et offre deux des plus belles robes (la rose et celle du bal). Elle me fait pleurer quand elle pleure pour sa robe déchirée.

Jack et Gus rejoignent avec Timothée (Dumbo) et Olaf (La Reine des Neiges), la liste de mes personnages secondaires préférés. Ces deux-là sont très drôles et offrent des scènes cultes. Particulièrement la scène de la dispute, avec Lucifer (le chat) pour les tissus et le collier, mais Jack et Gus sont aussi très touchants (notamment dans Tendre rêve).

Le Roi est aussi un personnage et offre avec Le Grand Duc des scènes touchantes, drôles et mémorables, dont la scène où Le Prince annonce la fille qu’il souhaite épouser.

Lady Tremaine fait partie des méchantes digne de ce nom, non seulement elle nous fait des frissons à chaque apparition, mais sa froideur en fait une des plus terrifiantes de l’univers Disney. Les autres personnages sont aussi au rendez-vous et apportent tous quelque chose à l’histoire.

Les décors sont magnifiques et restent de toute beauté. Mary Blair a vraiment fait un très bon boulot, notamment dans le choix des costumes, des couleurs et des paysages. On retiendra la scène du bal et celle de Cendrillon qui pleure dans le jardin, une scène qui représente vraiment l’ambiance émotive.

La B.O (musique du film) est magnifiquement bien composée, elle offre des chansons très bien interprétées, qui s’accordent à l’histoire et restent en mémoire à chaque écoute, notamment « C’est ça l’amour » (une des plus belles chansons d’amour de l’univers Disney), « Tendre rêve » ou encore « Bibbidi-Bobbidi-Boo« . Même les instrumentaux sont magnifiques et très attendrissants.

Bref, c’est un film qui a aussi sa place dans mon top 10 et que je ne me lasserai jamais de regarder.

Image

Parlons de cette édition. Elle propose un transfert remarquable, digne de ce nom. Bien que la restauration soit ancienne (elle date de 2005 pour sa première sortie en DVD), le tout reste de très bonne facture. L’image est claire, très détaillée et on voit des détails invisibles qu’on ne voyait pas avant. Par exemple, les motifs du bal ou le chandelier lorsque Cendrillon entre dans la salle de bal.

Une excellente édition.

Menus et langues

Le menu est animé, et présente des extraits de la scène culte du bal. En plus, le menu est interactif et il se souvient de votre position dans le film si vous fermez votre lecteur Blu-ray.

Le film est proposé en anglais DTS-HD 7.1 et mono, en français et espagnol Dolby Digital 5.1.

Bonus

Cendrillon est le sixième film à sortir en édition Diamant et offre une bonne interactivité et une grande quantité deFile:Cinderella-diamond-edition.jpg bonus, dont la plupart dont des anciens tirés de l’édition de 2005.

La fonction Disney Second Screen, qui ici, permet de synchroniser le Blu-Ray avec le PC, nous invite à créer notre propre histoire de Princesse.

S’en suit la fonction Disney View, qui permet de remplacer les bandes noires par des bandes colorées pendant le film.

On passe maintenant à La vraie Marraine-Fée, qui parle de la femme qui a inspiré les studios à créer la marraine-fée tel qu’on la voit dans le film.

On passe ensuite au bonus La pantoufle de Cendrillon, qui est une histoire racontée par Christian Louboutin sur la fameuse pantoufle de verre.

S’en suit une séquence d’ouverture alternative, qui montre une scène légèrement différente de la version finale.

La visite des nouveaux bonus se termine avec le court-métrage d’animation Le mariage de Raiponce, présenté lors de la sortie en 3-D aux États-Unis de La Belle et la Bête. Bien que je n’ai pas vraiment aimé le court-métrage (pourtant, j’aime assez le long-métrage, sans qu’il fasse partie de mes préférés), cela reste un ajout considérable à cette édition qui justifie son achat.

Le reste des bonus est tiré de l’édition de 2005. Il comprends donc 3 scènes coupéesla démo de la chanson d’ouverture7 scènes coupées ainsi que 3 émissions radios. Mais la visite des anciens bonus n’est pas terminée.

Dans la section Les coulisses de la production,on trouve un making-of, le documentaire : Le « Cendrillon » qui a failli voir le jour, le documentaire : Hommage aux Nine Old Men des Studios Disney, une biographie : Le Talent de Mary Blair (qui a fait la direction artistique de Cendrillon), une comparaison film et Story-board, le court-métrage de Laugh-O-Grams de Cendrillon (compagnie que Walt a fondé avant de créer Mickey), un extrait de Mickey Mouse Club sur Cendrillon et toutes les bandes-annonces cinéma des sorties et ressorties cinéma du film (seule celle de 1957 manque à l’appel, autant sur le DVD de 2005 que sur cette édition).

Le Blu-Ray vient avec un DVD. Il existe aussi une édition avec une copie digitale, ainsi qu’un coffret bijou comprenant le film avec ses suites (Cendrillon 2 et Le Sortilège de Cendrillon).

Conclusion

Cendrillon offre un début remarquable en Blu-Ray. Il offre dans cette édition un transfert d’excellente facture, ainsi qu’une bonne qualité de bonus, dont la plupart sont tirés de l’édition de 2005. Achat recommandé !

Articles associés

A propos de WCD199317

Je suis le modérateur de Disney Magie. Je suis passionné de films d'animations, de musique, de doublages, de littératures et des sorties vidéos.
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>