Critique Blu-Ray US de Pinocchio (Signature Edition)

Le 31 janvier 2017 marquait le retour du film d’animation Disney « Pinocchio » en Blu-Ray. Il proposait le film pour la première fois en HD, avec une copie digitale (la version en téléchargement est disponible depuis le 10 janvier dernier). Je vais critiquer cette édition « Signature ».

Mon avis sur le film « Pinocchio »

Pinocchio est inspiré des contes de Carlo Collodi. Il reste un grand chef d’œuvre de Disney, et un grand film d’animation. Certains le préfère même à Blanche-Neige et les Sept Nains. Malgré cette évolution technique, je n’ai pas énormément accroché à ce film, même après avoir tenté trois fois de le regarder.

Il propose des personnages hauts en couleur. Pinocchio n’est pas le héros que je préféré le plus, mais il ne me dérange pas dans le film. Gepetto est un personnage avec un côté attendrissant, doux. C’est un bon père pour PinocchioCléo et Figaro sont aussi au rendez-vous, idem pour Jiminy, bien qu’il ne soit pas spécialement un de mes préférés. En revanche, je ne supporte vraiment pas Grand Coquin, et je ne suis pas hyper fan du cocher non plus.

Les décors sont vraiment une prouesse pour l’époque. Les paysages, les coucous de Gepetto, les horloges, tout est plein de détails. Rien que la mer, les effets de l’eau, ça dépasse de loin ce que Blanche-Neige et les Sept Nains avait atteint. La musique du film ne m’a pas énormément marqué, mais elle reste de bonne facture. La chanson « Quand on prie la bonne étoile » est l’une des plus grandes chansons de l’univers Disney, souvent reprise dans les parcs d’attractions Disneyland.

Qualité d’image de cette édition « Signature »

Puisque le transfert de cette édition est le même que celui du Blu-Ray de 2009, je recopie mon avis :

Cette édition propose un transfert d’excellente facture. Il offre une image vraiment claire, très nette avec des couleurs éclatantes. On peut voir chaque détail des décors d’Albert Hunter, notamment la maison de Gepetto ou encore la scène de Monstro (la baleine). Le film est entièrement débarrassé de toutes éraflures ou poussières pour le rendre propre.

Menus et langues

0Le menu est animé, présentant des storyboards du film superposés avec quelques extraits du film. Très élégant, il nous dévoile sans le vouloir des originaux des storyboards du film. En plus, le menu est interactif et il se souvient de votre position dans le film si vous fermez votre lecteur Blu-Ray.

Le film est proposé en anglais et français DTS-HD 7.1 et en espagnol  Dolby Digital 5.1. À noter que lors de la chanson « When you Wish upon a Star« , les chœurs restent en anglais.

Bonus

En 2009, le film était proposé pour la première fois en Blu-Ray en édition Platine, dans une édition 2 disques, à l’image de La Belle au Bois Dormant. Malgré le fait que les bonus sont en HD et à la différence de La Belle au Bois Dormant, et malgré le fait que cette édition ne contient qu’un seul disque, il est proposé avec la plupart des bonus de 2009, mais il propose plusieurs bonus inédits.

Lorsqu’on regarde le film, on peut choisir d’utiliser le mode Chantons Ensemble, qui est inédit sur le Blu-Ray.

Évidemment, la fonction Disney View est de retour sur ce Blu-Ray, après sa première apparition sur l’édition de 2009. Ceux qui n’ont pas l’édition précédente trouveront leur compte ici.

Le premier bonus est Le projet Pinocchio, où il s’agit en fait d’un vidéoclip de la chanson When you Wish Upon a Star chantée par les stars de Mickey Mouse Club, avec un making-of. Il est différent de la version de Meaghan Jette Martin, qui est également présente sur le disque.

On passe maintenant à la réunion de Travail de Walt. Il s’agit des copies de réunions de travail au sujet de la scène de l’île chantée. C’est un bonus très passionnant, avec plusieurs lettres des archives, des versions alternatives de cette séquence du film, différentes de celle retenue pour la version finale.

On passe ensuite au documentaire Walt raconte Pinocchio. À l’image de celui de Blanche-Neige sorti l’an dernier, celui-ci contient des interviews de 1956 au sujet du film et aussi de la période sombre qui suivie la sortie au cinéma du film. Bien que certaines infos ont été données sur l’édition de 2009, cela reste un très bon bonus.

S’en suit la vraie rareté : le court-métrage d’Oswald : Poor Papa. Retrouvé il y a quelques années, ce court-métrage est présenté pour la première fois au grand public. Il raconte l’histoire d’Oswald, qui doit s’occuper des bébés lapins et doit gérer sa famille reçue par les cigognes. Très divertissant et inattendu, cela reste le must et la raison pour laquelle cette édition justifie l’achat.

On passe maintenant à l’autre bonus inédit en numérique : Le premier Making-of. Tourné en 1999 pour la troisième sortie en VHS aux US, il n’avait jamais refait surface sur DVD et Blu-Ray avant cette édition, malgré qu’il soit répertorié dans la section Classic Bonus Features. Cependant, ce bonus est inutile à regarder si vous avez déjà vu le making-of de 2009, également présent sur ce disque.

On termine la liste des bonus inédits avec une comparaison du Story-Board au film. Malgré qu’elle soit répertorié dans la section Classic Bonus Features, elle n’a jamais été proposée nul part avant cette édition, donc elle ne figure pas sur l’édition de 2009. On partage la scène d’apparition de Pinocchio et de Gepetto, en comparant le story-board au film final. À noter que malgré qu’il soit inédit, le bonus reste bien en SD.

Le reste des bonus sont tous tirés de l’édition 2009. Cela comprend le deuxième making-of, le commentaire audio, quatre scènes coupées, le documentaire Sweatbox, le documentaire Gepettos d’hier et d’aujourd’hui, les Prises de vues réelles de référence, les trois bandes-annonces cinéma (1940, 1984, 1992), le vidéoclip When You Wish Upon a Star (par Meaghan Jette Martin) et la sélection des chansons du film.

Le Blu-Ray vient avec un DVD et une copie digitale. La copie digitale comprend en plus des bonus du Blu-Ray, la fonction Cine-Explore, c’est celui effectué pour la sortie en Blu-Ray en 2009 et qui utilise le commentaire audio du disque.

Conclusion

Pinocchio marque un retour remarquable en Blu-Ray ! Il est proposé avec plusieurs bonus inédits, ainsi que le port de la plupart des bonus de 2009. Une édition qui complète bien l’édition précédente et à posséder dans sa collection. Hautement recommandé !

Articles associés

A propos de WCD199317

Je suis le modérateur de Disney Magie. Je suis passionné de films d'animations, de musique, de doublages, de littératures et des sorties vidéos.
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>