Planes 2, les avions sont de retours

Planes 2, ou la reconversion de Dusty l’avion star de ce film d’animation en 3D. Ce deuxième film est-il à la hauteur de son précèdent ? Est-ce une bonne surprise ou est-ce qu’on aurait pu s’attendre à mieux. Tu le sauras en lisant ma petite critique du film.

Affiche française de Planes 2 (Disney)

Affiche française de Planes 2 (Disney)

Je ne l’ai pas vu en salles le jour de sa sortie, mais il est certain qu’en France, sa date de sortie était bien programmée, la petite affiche ci-contre en résume très bien la raison 😉

Planes 2 (les Avions 2), c’est donc le nom de cette suite « non-attendue » du premier film : Planes (les Avions) des studios Disney.

Une nouvelle aventure pour Dusty

Dusty, notre héros, ne va pas retourner en compétition, même si depuis ses dernières aventures, il est au top de sa gloire. En effet, un problème de moteur le fait rapidement redescendre sur Terre.

Mais voilà, Dusty est persévérant, et têtue comme une mule, alors il joue la carte « c’est pas grave, tout va bien », mais tout ne va pas bien pour lui, et il va de ce fait causer un incendie malgré lui.

Se sentant responsable des conséquences qui s’en suivent, notre avion préféré va se porter volontaire à une formation pour devenir pompier du ciel. Formé par l’élite en charge de la protection du parc national Piston Peak, Dusty va apprendre que le vrai courage n’est pas de gagner une course, mais bien de prendre de bonnes décisions pour sauver des vies.

Voilà pour la petite histoire. :)

Ce n’est que mon avis…

Ce que j’en ai pensé ? En fait, j’ai eu l’impression de regarder une énorme scène coupée du premier film. :/

L’histoire reprend bien à la fin du premier opus, mais tous les éléments de Planes 2 nous rappellent trop le premier film. Il y a une incroyable collection de clin d’oeil, et pas seulement à Planes, mais aussi et surtout à Cars.

Mis à part un scénario différent, cette suite n’a pas grand chose pour elle, rien de plus que le premier film. Beaucoup diront alors qu’ils ont autant aimé le premier que le second film. Moi, je préfère encore le premier !

Côté nouveau personnage, on retiendra surtout l’hélicoptère Blade Ranger, chargé de former Dusty aux dangers du ciel et du feu. Ceci dit, il rappelle énormément un certain Doc Hudson (dans Cars, quatre roues).

La musique n’a malheureusement rien d’exceptionnelle, à tel point que je ne m’en souviens même plus. Elle n’est pas mauvaise pour autant mais elle se fond si bien dans les images du film qu’on finit par oublier sa présence. Planes, et son petit frère Planes 2, ne sont décidément pas de ces films qui nous laissent un air dans la tête. Mais pour tout dire, des chansons dans l’un ou l’autre de ces films auraient surement empiré les choses.

Côté scénario, c’est une bonne idée de transformer Dusty en pompier, mais on sent bien là que les producteurs se sont cassé la tête pour se trouver une bonne raison de faire une suite à Planes. Sans doute pour permettre aux produits dérivés de grimper encore dans les ventes… C’est dommage d’avoir de telles motivations. :/

Côté graphisme, j’avoue volontiers que l’eau et le feu sont superbement bien modélisés, c’est une animation qui frôle la perfection, et disons-le franchement, c’est un régal pour les yeux !

Bref, pour moi cette suite n’est ni plus ni moins qu’un produit marketing. Le film en lui-même n’est pas déplaisant pour autant et on passe quand même un bon moment. Mais bon sang ! On aurait largement préféré voir un nouveau film avec d’autres personnages, et pas une simple suite.

Espérons qu’ils n’auront pas l’idée de sortir Planes 3 avec Dusty dans les forces spéciales de la police…

Daya

A propos de Daya

Passionnée par l'animation, et particulièrement par Disney, j'aime beaucoup les films d'animation d'hier et d'aujourd'hui. Je suis la créatrice de ce blog et du site internet "Disney Magie".
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>